Love is now, is always. All that is missing is the coup de grâce
which is called passion.

Clarice Lispector
-

A new type of Molotov cocktail was made with a laboratory container filled with tar and, as a fuse, a dictionary page displaying the French word ‘Cristallisation’. Below in the box is a crystal cluster coated with tar.
At first sight, tar and rock crystal present no analogy (shape, color, opacity): the toxicity of tar, its blackness, its liquidity contrast with the hardness and transparency of the crystal. However, a secret link connects them: the exceptional preservative and fixing properties of bitumen reminds of the cristallization process as invented by Stendhal (De l’amour, 1822). Indeed, as bitumen preserves perfectly what it coats, similarly desire freezes the image of the lover.
Even if crystallization suspends time, it is only a step in a transformation process. Crystal and bitumen must leave their cold stillness: one must light the Molotov cocktail and throw it on the mineral so that movement is reactivated by fire; this action is waiting to be performed. The title, Mehr Licht! (« more light! » -the last words of Goethe), refers to the light that will occur when the two elements meet.

Tar-coated quartz, Erlenmeyer jar with tar and page ‘Cristallisation’ of the 1923 French Larousse dictionary, plexiglas box.
24 x 31 x 50 cm.

Toute sa vie, il s'était ébahi de cette faculté qu'ont les idées de s'agglomérer froidement comme des cristaux en d'étranges figures vaines (…), et qui ne sont en somme que de la matière qui rêve.

Marguerite Yourcenar, L'Œuvre au noir
-

Un récipient de laboratoire (fiole Erlenmeyer) a été utilisé pour réaliser un nouveau type de cocktail molotov contenant du bitume, et dans lequel trempe en guise de mèche la page « cristallisation » d'un Larousse de 1923. Il surplombe une gerbe de cristal de roche enduite de bitume.
Le bitume et le cristal de roche ne présentent à première vue aucune analogie (forme, couleur, opacité): la toxicité du bitume, sa noirceur, sa liquidité contrastent avec la dureté et la transparence du cristal. Un lien secret les relie cependant: les propriétés exceptionnelles de conservation et de fixation du bitume rappellent la phase de cristallisation amoureuse, tel qu’inventée par Stendhal (De l’amour, 1822). En effet, le bitume pouvant conserver et figer parfaitement ce qu’il enrobe à un moment x, incarne à sa façon le moment où le désir amoureux se fixe sur son objet.
Si la cristallisation signe l’arrêt du temps, elle n’est qu’une étape d’un processus de transformation. De la même façon, le cristal et le bitume doivent sortir de leur froide immobilité: il faut donc allumer le cocktail molotov et le jeter sur le minéral bitumé, afin que le mouvement soit réactivé par le feu. Cette action est ainsi en attente d’être réalisée. Le titre, Mehr Licht! ("Plus de lumière!", les dernières paroles de Gœthe), renvoie à la lumière qui se produira lors de la rencontre des deux éléments.

Cristal de roche enduit de bitume, bocal Erlenmeyer avec bitume et page "cristallisation" du Larousse universel (1923), boîte plexiglas.
24 x 31 x 50 cm.

voir Le Mont Analogue