Tar paintings of bees captured in amber and sediments, made after 10 to 100 million years old fossils, or after representations from Antiquity.
A connection is proposed between petroleum and bees, whose shared predicted extinction is attributable to human activities. The reverse diagram shows the “waggle dance”, a figure-eight run performed in the beehive by some bees to inform others of the food locations.

Tar on Mylar, plexiglas box.
24 x 30 cm.
Peintures au bitume d'abeilles emprisonnées dans l’ambre ou les sédiments, réalisées à partir de fossiles datant de 10 à 100 millions d’années et de représentations antiques.

Sont ici associés le pétrole et les abeilles, dont l'extinction programmée est imputable aux activités humaines. Le schéma inscrit en réserve est celui de la « danse des abeilles », parcours que font les abeilles dans la ruche pour indiquer où se trouve la nourriture.

Bitume sur Mylar, boîte plexiglas.
24 x 30 cm.